mardi, 30 octobre 2018 22:51

Les chemins de Saint Jacques de Compostelle

La commune de Cavagnac a adhéré en 2010 à l'association « Un chemin de St Jacques » dont le siège est à Collonges la Rouge.

coquille

 Un ancien chemin de St Jacques de Compostelle « La voie de Rocamadour en Limousin » tra­verse notre commune, l'association a pour but de le réactiver. Ce chemin de 269 km part de Bénévent l'Abbaye, rejoint Bourganeuf, Eymoutiers, Treignac, Corrèze, Tulle, Aubazine, Collonges la Rouge en direction de Rocamadour. Il représente 10 à 13 jours de marche.

Il débouche sur notre commune par Combe Redonde venant de Collonges par Saillac, pour­suit vers Dorval par la marague puis remonte vers le vieux village de Cavagnac en sortant sur la D11 au pied de Montagnac, au milieu du vieux village redescend par le chemin herbeux et pentu vers le cimetière, puis la mairie, l'ancienne église pour se diriger vers Les Quatre-Rou­tes.

L'origine de cet ancien chemin est estimée au début du 12è siècle probablement à l'initiative d'Ebes de Turenne, prieur du monastère de Tulle. Sa réactivation par l'association « Un chemin de St Jacques » soutenue par les communes adhérentes concernées par son trajet, suscitera un intérêt touristique nouveau et à terme économique pour notre territoire. Cela permettra de le découvrir d'une autre façon, recherchant les témoignages laissés par les compagnons et qui ont influencé notre patrimoine (coquilles sur maisons, églises dont certaines dédiées à St Jacques, art roman polylobé, hospices, maladreries, anciens hôtels pour pèlerins).

De plus, seuls ou en famille, les pèlerins et les marcheurs devront se restaurer et se loger sur le parcourt. A cet effet l'association éditera un guide pratique indiquant les commerces (ca­fés, épiceries, boulangeries,...) et les lieux d'hébergement (hôtels, restaurants, gîtes d'étape, camping ...}.

Elle mettra également en place un balisage spécifique (panneaux porteurs d'une coquille stylisée, écriture en jaune sur fond bleu) aidant à l'identification des paysages et du patri­moine.

Un site Internet complétera l'information. www.un-chemin-de-st-jacques.net